La « réappropriation » du crédit à la consommation

« J’ai volé 492 000 euros à ceux qui nous volent le plus ».Deux jours après la faillite de Lehmans Brothers, le 17 septembre 2008, une revue diffusée gratuitement, Crisi !, annonce qu’un Catalan a contracté cette somme qu’il ne compte pas rembourser. C’est un appel à retourner les procédés des banques contre elles, ainsi qu’une présentation des mouvements sociaux dans lesquels il va « investir » l’argent récupéré.

Le geste de cet activiste, Enric Duran, opère à deux niveaux. Il permet une réévaluation de notre capacité d’action face aux banques ; et sur un plan technique, il utilise contre ces dernières, leurs propres mécanismes pervers qui poussent au surendettement par le crédit à la consommation.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s