La propriété d’usage immobilière

Alors que la crise du logement s’aggrave, des formes alternatives d’habitat resurgissent. On commence à entendre parler d’habitat participatif, d’habitat groupé ou écologique, qui répondent aux problèmes de l’isolement, de la standardisation des habitats et de leur empreinte écologique. Concernant le problème de la spéculation immobilière ce sont les coopérativesd’habitants qui proposent une solution.

Lorsqu’un immeuble est la propriété collective d’une coopérative, les habitants-coopérateurs ont un droit d’usage sur leur logement mais ne peuvent le vendre ou le louer sur le marché pour en tirer un profit. Les locaux sont donc seulement des logements et non pas des capitaux. En France et en Allemagne plusieurs collectifs et associations expérimentent des montages juridiques pour créer, à partir du droit des affaires, une nouvelle forme de propriété qui permettrait une utilisation mais aucune spéculation.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s